En cliquant sur le titre, vous trouverez la suite des enseignements dans le blog.


                                                                                                                         feet-of-buddha-56a0c49d5f9b58eba4b3a6c3jpg



Juillet / août 19:

Ce que la cérémonie nous enseigne

Les formes de cérémonie du Zen Japonais peuvent nous paraître gênantes et malcommodes, dit Ben Howard, mais elles sont une pratique puissante ...  Quelle quantité de cérémonie asiatique doit-on inclure dans une pratique laïque occidentale ? A quelle dose est-elle essentielle ?

Mudita: la joie infinie


Le Bouddha  appelle à voir en la conscience une source inépuisable de joie infinie et incommensurable en étendant cette joie de regarder en chacun les qualités et les vertus plutôt que les défauts et les parts d'ombre. Cette attitude d'étendre la joie dans toutes les directions du monde est une pratique méditative qui fait partie des Quatre Incommensurables et dont le Bouddha exprime la mise en œuvre par ces mots (d'après une formule répétée dans de nombreux soutras) ...

Juin 19:


Question sur le karma: trois enseignants répondent

Je suis préoccupé à l’idée que des choses négatives de la vie d’une personne puissent être causées par des actes d’une vie antérieure. Ce qui m’ennuie, c’est que cela semble être une façon de reprocher à des personnes leur souffrance et pourrait servir d’excuse pour ne pas aider quelqu’un qui en a besoin. Pourriez-vous m’éclairer sur ce point?

Mai 19:

Rien à voir... D. Lowe
Ce qui me trouble en ce moment, c’est qu’en dépit des apparences, il n’y a presque rien dans l’univers. Par exemple, quand vous voyez dans un livre d’astronomie une photo du système solaire, l’image est toute resserrée afin de tenir dans la page. La réalité est extrêmement différente. Si le soleil était un ballon de football, la terre aurait la taille d’une cacahuète éloignée de 3 km...

Avril 19:

Quand une personne est vraiment vivante...Joshin Sensei

Quand une personne est vraiment vivante, c'est le monde entier qui s'éveille. Quand vous êtes dans la lumière, c'est la lumière du monde entier qui resplendit.
Et là aussi, on revient à une chose qui me parle, qui m'intéresse beaucoup, c'est le filet d'Indra. Ce filet de pêcheur, où toutes les mailles sont reliées entre elles par une perle. 

Suite sur le blog

Mars 19:

Se réveiller vivant dans le monde. Joshin Sensei

Il y une phrase que vous avez peut-être vue à la Demeure Sans Limites, parce que je l'utilise pour faire les cartes postales de Nouvel An, et qui dit : « Se réveiller, vivant, dans ce monde, quelle joie. ».
Cela fait deux ou trois ans que je l'utilise pour faire les cartes et puis, et c'est comme ça l'ignorance, cette année je l'ai regardée, cette phrase.  Vraiment regardée. Et je me suis aperçue que je l'utilisais parce que je trouvais que c'était bien pour un premier janvier, voilà. C'est un peu l'idée, hop, ça y est j'ai encore réussi à passer une année. C'est le premier janvier, vivant, dans ce monde, quelle joie, voilà.  Mais ce n'est pas du tout ça, l'idée...

suite sur le blog

 Février 19:

Vivre vraiment: pratiquer l'identification avec tous les êtres des millions de fois. Rev. Yuko Masuda,

 Quand le soleil se couche, qu'il fait sombre, est-ce que vous ne vous sentez pas parfois seul? Un auteur japonais bien connu, Eiji Yoshikawa, disait, qu'après cinquante ans, quand il se sentait seul, il avait l'habitude de prendre son poignet et de toucher son pouls. Est-ce qu'il existe quelqu’un qui n'en ait pas? Quand vous trouvez votre pouls, vous sentez ce son, et alors: « Il y a trente ans ce son était déjà là; et il y a quarante ans. Il y a quarante ans, j'avais auprès de moi mes parents, mes frères et soeurs, mes amis... »

Suite sur le blog

Janvier 19:

Pourquoi la gratitude est-elle un élément clé d’une vie spirituelle ? Jack Kornfield  

Avec gratitude, je me souviens des gens, des animaux, des plantes, des insectes, des créatures, du ciel et de la mer, de l’air et de l’eau, du feu et de la terre, tout ce dont l’effort joyeux bénit chaque jour de ma vie.

Avec gratitude je me souviens l’attention et le labeur de milliers de générations des aînés et des ancêtres qui vinrent avant moi.

J’offre ma gratitude pour la santé et le bien-être que j’ai reçus.

J’offre ma gratitude pour les bienfaits de cette terre que j’ai reçus... ...

suite sur le blog


Décembre 18:

Impossible de ne pas manger de viande? Bete Zuyso

C'est un sujet qui fait polémique...mais je ne peux l'éviter. Tous les jours je prends le bus et souvent, très souvent, je croise des camions qui transportent de la « marchandise vivante ». Des boeufs, des porcs, des poulets, des oiseaux (!) qui font leur dernier voyage, laissant une traînée odorante qui empeste l'air pendant des km. Tous les gens dans l'autobus font la grimace et se bouchent le nez. On dirait que personne ne fait le rapprochement entre un steak et cette puanteur...

Novembre 18:

Notre état naturel, c'est le bonheur Chokyi Nyima Rimpoche,

Occupés à courir dans notre vie quotidienne, nous oublions que la qualité de notre pratique formelle est intimement liée à la qualité de notre esprit, instant après instant. C'est pourquoi nous pouvons tous enrichir notre vie et la vie des autres en pratiquant les cinq nobles qualités qui sont à la portée de tous...Suite sur le blog

Octobre 18:

Vivez avec légèreté...P.Rahbi

Il y eut aussi des êtres humains que le discernement éveilla au respect. Ils éduquèrent leur progéniture en lui disant: « Sachez que la création ne nous appartient pas, mais que nous en sommes les enfants...." suite sur le blog

Septembre 18:

Un coeur de gazelle...

Les Quatre Nobles Vérités, le tout premier discours du Bouddha, pose l’universalité de la souffrance. D’où, peut-être, l’image fausse d’un bouddhisme négatif, pessimiste. Il n’en est rien bien sûr.

La joie est un thème trop peu évoqué. Et pourtant la méditation nous met aussi en contact avec la joie.

Eté 18:

Le champ du vide... HONGZHI

Tout lâcher et atteindre la stabilité

Vaste et sans horizon, sans limites et pur, manifestant sa lumière, cet esprit est sans obstruction. Sa clarté ne brille pas de l'extérieur, mais peut être appelée vide, et la luminosité en est sa caractéristique inhérente...

Juin 18:

Le principe de non-violence: Aggi- Sutta

Dans l’introduction à ce sutra, qui décrit le dialogue du Bouddha avec un Brahmane le questionnant sur les sacrifices d’animaux, Môhan Wijayaratna commente...

Mai 18:

Soutra du Coeur: poème de Maître Hidemi Ogasawara

Toutes les choses qui ont une forme

vont nécessairement vers leur perte.

Ainsi la fleur, l’homme, le temple...

Avril 18:

Genjokoan: quelques textes choisis par Joshin Sensei

La raison pour laquelle les fleurs de lotus ne sont pas salies par la boue, c'est parce qu'elles sont libres dans la boue même. Si elles se séparaient de la boue pour aller dans un champ, elles se se dessécheraient. ...

Mars 18:

Pratiquer avec tous les êtres Okumura Roshi

Commentaires d'un waka de M° Dogen

いただきに        Itadaki ni        Sur sa tête
鵲巣をや        Kasasagi su wo ya    le nid d’une pie


Février 18:

L'Univers entier est une perle brillante. Ryokan

Abandonnez donc votre course à l'argent -
j'ai quelque chose de beaucoup plus précieux pour vous: une perle brillante...  

Janvier 18:

Cultiver le champ vide Hongzhi

Contempler votre propre forme authentique, c'est contempler le Bouddha. Si vous pouvez faire l'expérience de vous-même, sans distraction...

Décembre 17:

Parinirvana du Bouddha

Le Parinibbana Sutra est souvent lu dans les temples à cette occasion...

Novembre 17:

Vivre vraiment: pratiquer l'identification avec tous les êtres Yuko Masuda

Quand le soleil se couche, qu'il fait sombre, est-ce que vous ne vous sentez pas parfois seul? Un auteur japonais bien connu, Eiji Yoshikawa, disait...

Octobre 17:

Le calme du bodhisattva Myogen Stucky

Shunryu Suzuki Roshi choisit le mot «  composure » très soigneusement lorsqu'il dit que notre pratique est «de trouver le calme et la maîtrise de soi en face du fait que tout change ». Il rappelait ainsi à ses étudiants ...

Septembre 17:

Flotter...Master Guo Jun

Le Chan, c’est comme nager. Comment apprend-on à nager ? On apprend d’abord à flotter. Et comment flotte-t-on ? On se détend. On ne fait rien.

Août 17: 

Commentaires d'un waka de M° Dogen Okumura Roshi

いただきに               Itadaki ni          sur sa tête             
鵲巣をや             Kasasagi su wo ya    le nid d'une pie

Juillet 17:

Ecoutez: l'énergie de l'univers.. Joshin Sensei

Écoutez le sang qui bat dans vos veines. Les poumons qui se remplissent et se vident. L'estomac, l’intestin qui travaille. Dans votre cerveau des millions de cellules. Des impulsions électriques.


Écoutez. Pas un atome de votre corps n'est immobile....


Juin 17:

Maître Dogen: le Bouddhadharma comme liberté absolue. Joshin Sensei

Qu'est-ce que cela veut dire étudier Maître Dôgen aujourd'hui ? Quelles réponses peut-on trouver pour notre pratique du Dharma et pour notre vie quotidienne ?



Juin 17

Corps , espace, temps: quelles limites - Lire M° Dogen

« Arrêtez, cessez...
 -Et vous êtes comme un océan
accueillant mille rivières
Lâchez tout...
- Et vous êtes comme une grande vague
ballottée par le vent ...

Maître Dogen

L'horaire Joshin Sensei

En  arrivant à la Demeure sans Limites, c’est difficile. C'est le véritable Maître. Il nous oblige à changer. Au début on bute, on n'a pas le choix, on n'est pas content.. .

Mai17: 

Une retraite ( notes) 

Nous devons nourrir la pratique sinon elle ne peut donner de fleurs dans la vie quotidienne...Joshin Sensei

Pendant le thé, aucune difficulté...Joshin Sensei

Avril17:

En regardant avec mes yeux humains

En regardant avec mes yeux humains, je pense que c'est impossible vraiment de devenir un Bouddha.
Mais ce « je », regardant ce que fait un Bouddha...Katagiri Roshi


Mars 17: 

Les vieux pins sont remplis de poèmes....Ryokan

Enlever les masques Joshin Sensei

Dans la salle de méditation, nous sommes assis ici comme nous serions dans une salle d'attente, si nous ne nous dépouillons pas de tout.
Ce qui reste ? Lin Tsi (Rinzai) le décrit ainsi : « Un petit tas de chair rouge »....