la page Facebook du projet.

Le projet de Joshin Sensei, créer un lieu qui pourrait réunir laïcs âgés et moines et nonnes âgés, après une période de réflexion, se poursuit avec Danielle R.une pratiquante de longue date, médecin, avec enfants et petits-enfants, résidant dans le Gard.



Un lieu pour nonnes et laïcs âgés: vivre ensemble, pratiquer ensemble, vieillir ensemble: prendre soin de nous et des autres; finir sa vie au plus proche de notre Voie, tout en gardant un espace de vie personnel.

Dans la lignée des villages communautaires, de l’habitat collectif qui se développent ces dernières années.

Octobre 18:

Bonjour à tous et à toutes
beaucoup de temps passé depuis que j’ai donné des nouvelles, beaucoup de travail, mais aussi des réflexions et des idées.

Nous n'avons, avec Michel R. et Michèle M., pas abandonné le projet, mais l'expérience de l'année dernière nous a encouragés à prendre le temps.

Il est nécessaire que je sois disponible complètement pour l'initier, donc à la retraite. Sinon, le peu de temps qui me reste après les journées de travail ne permet pas de progresser, ni de penser - enfin c'est trop aléatoire. Donc de mon point de vue, le vrai (re-re)démarrage de Vieillir ensemble dans le Dharma sera plutôt pour 2019.

Il est clair pour tous les trois  que nous souhaitons nous engager dans un projet centré sur Dana, l'accueil de nonnes ou moines qui ne pourraient rester dans un monastère.

Jeudi dernier j'ai rencontré un propriétaire agriculteur retraité, à la voix rocailleuse et joyeuse, qui vendait des terrains vers le Vigan, pas loin de la petite ville. Je suis restée dubitative, à cause de la pente qu'il faut monter par une toute petite route pour arriver sur le flanc de la montagne. Le terrain est sec, abrité des vents du nord, c'est de la forêt de petits chênes et châtaigniers sans beaucoup de charme. Ce qui m'a plu, c'est son accueil lorsque je lui ai parlé du projet! Ce monsieur s'est proposé de m'envoyer les plans de ses terrains, mais aussi de contacter ses voisins pour voir s'il serait possible de compléter les siens avec d'autres parcelles au bord de la route, voire découvrir d'autres possibilités.

J'étudie en attendant aussi avec mes voisins du projet Happy-Terre, que je soutiens, et avec qui je comprends beaucoup de choses. Mais le vrai apprentissage se fera en marchant.

Voilà les nouvelles ; merci de nous contacter ou de nous écrire, le dialogue et votre soutien sont très importants pour nous !

Danielle